L’impression 3D d’algues est désormais possible grâce au projet de l’atelier Luma et en partenariat avec La FERME3D.

La FERME3D nous a confié le projet de développement d’un filament en PLA additivé d’algues provenant de Camargue ou de la région autour d’Arles.

Après nous avoir fourni de la Spiruline, l’équipe de Corextrusion a extrudé du PLA vierge, puis a additivé avec différents taux la spiruline (de l’algue séchée, puis micronisée).

L’objectif était de valoriser des ressources locales afin de pouvoir créer des pigments naturels. En jouant sur la quantité d’algues additivées, nous avons obtenu différentes teintes de couleurs.

Les designers créent ainsi des objets antiques qu’ils reproduisent en 3D sur des imprimantes Ultimaker tout en valorisant les ressources naturelles.